Vivre dans le Nogentais(Avant-lès-Marcilly et environs)

amiante

                                                                             la VOIX DU NORD ----------- JEUDI 27 OCTOBRE 2011

La cour d'appel de Douai a décidé de ne pas maintenir l'indemnisation des victimes de l'amiante.

 

Après l'audience solennelle du 22 septembre sur le maintien - ou non - de l'indemnisation des victimes de l'amiante, la cour d'appel de Douai vient de rendre sa décision.

Après de nombreux rebondissements judiciaires, il apparaît que 300 personnes de la région vont très probablement devoir rembourser des sommes allant de 5 000 à 15 000 euros.

Pour Pierre Pluta de l'Association nationale des défenseurs des victimes de l'amiante : « Cette décision est dramatique pour de nombreuses victimes qui ont attendu des années pour une indemnisation juste. Elles vont se retrouver devant de grandes difficultés financières en plus de leurs problèmes de santé. Je me demande ce que la justice comprend à la souffrance humaine ».

Pour Martine Lecerf, du Comité amiante prévenir et réparer, la déception est de taille : « C'est ahurissant ! Comment fait-on pour annoncer cela aux victimes ? On divise leurs indemnisations par deux, je bous de colère et de haine. »

Claude Tange de l'ADVA Sud CGT craint des débordements : « Il va y avoir de la grosse colère dans l'air  ».