Vivre dans le Nogentais(Avant-lès-Marcilly et environs)

AVANT à la UNE

 Un article de EST ECLAIR

MA COMMUNE A LA UNE / Avant-lès-Marcilly :

le goût de terroir encore intact

La commune d'Avant-lès-Marcilly, avec ses deux hameaux Tremblay et Les Ormeaux, bénéficie d'un cadre environnemental de qualité

Portrait d'une commune qui ne manque pas de charme

 

Disons-le tout de suite : Avant-lès-Marcilly, c'est une bouffée d'oxygène, une

vraie halte réparatrice à quelques kilomètres seulement de Nogent-sur-Seine.


Avec ses deux hameaux - Tremblay et les Ormeaux - le village s'étire majestueusement vers les vallons qui annoncent déjà l'Yonne et les confins de la Bourgogne.


Loin des regards indiscrets, Avant-lès-Marcilly a su convoiter, ces dernières années, la curiosité de nouvelles familles, heureuses de pouvoir poser leurs valises dans un cadre champêtre qui fait le bonheur de ses habitants.


Un vrai gage de satisfaction pour le maire Jean-Louis Marcilly, ravi de voir finalement que les efforts engagés par la commune, notamment dans la volonté d'accueil des enfants scolarisés, ont porté leurs fruits.


Avec ses quatre classes de maternelle et primaire, la petite école jouxte la mairie et chaque matin ce sont 82 élèves qui retrouvent le cadre bucolique d'un établissement ouvert non seulement aux enfants de la commune mais aussi à ceux des communes voisines, comme Bouy-sur-Orvin, Soligny-les-Étangs et dans une moindre mesure, Gumery et Fay-lès-Marcilly.

Pour répondre aux besoins des familles dont certaines travaillent à Paris, « une garderie a été ouverte le matin, à 7 h 20, et le soir, à 18 h 30 », souligne le maire.


Éoliennes : le vent du renouveau ?


Alors, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes à Avant-lès-Marcilly ? « Ce n'est pas si simple. Comme toutes les petites communes rurales, nous vivons chichement mais nous avons l'enthousiasme et l'envie de bien faire »

reconnaît le maire.


Loin des polémiques politiciennes qui agitent souvent les tissus urbains, à Avant-lès-Marcilly, « elles n'ont pas droit de cité », admet encore Jean-Louis Marcilly. « Nous avons nos idées mais nous travaillons tous pour le bien commun. »


Avec une petite dizaine d'exploitations, la commune peut se targuer d'avoir accompagné les efforts pour hisser l'agriculture du nord-ouest aubois vers de nouvelles perspectives d'avenir. Elle n'a pas perdu pour autant son attrait pour une nature encore sauvegardée, bien présente au travers des bois qui sont autant d'invitations aux promenades.


Traversée par le ru de Charmolles, la commune vit au rythme d'une campagne ancrée dans ses traditions et son terroir.


Une tranquillité légendaire que rien ne semble pouvoir perturber. Ah si, peut-être..! Deux projets éoliens engagés sur le territoire intercommunal pourraient voir le jour à Fontaine-Mâcon, Trancault, Charmoy et… Avant-lès-Marcilly.


Des perspectives fiscales supplémentaires et inespérées pour une petite commune rurale qui veut rester, malgré tout, prudente. « On parle de la suppression de la taxe professionnelle… Si ces projets éoliens venaient à voir le jour, notre commune fera tout son possible pour récupérer les subsides auxquels elle a droit », souligne Jean-Louis Marcilly.


Avec ses atouts environnementaux qui participent à sa renommée, Avant-lès-Marcilly veut aussi prendre le train d'une nécessaire modernité. Un vœu en forme d'espoir pour tous les élus qui s'activent aux côtés du

maire.