Vivre dans le Nogentais(Avant-lès-Marcilly et environs)

Nogentais/cambriolages/fev2011

                                                                                ARTICLE DE EST ECLAIR

             le NOGENTAIS EST LA CIBLE DE NOMBREUX CAMBRIOLAGES

 

Publié le samedi 05 février 2011 à 23H00

Plusieurs communes du Nogentais ont été le théâtre d'une série de cambriolages ces derniers temps, comme Ferreux-Quincey il y a quelques semaines

Plusieurs communes du Nogentais ont été le théâtre d'une série de cambriolages ces derniers temps, comme Ferreux-Quincey il y a quelques semaines

 

Ferreux-Quincey, Marigny-le-Châtel, Fay-lès-Marcilly… Ces dernières semaines, des voleurs ont jeté leur dévolu sur des communes du Nogentais. Ils ont visité plusieurs propriétés en prenant pour cible essentiellement des dépendances et des véhicules, et ont fait main basse sur de l'outillage (tronçonneuse, disqueuse…) ou encore du matériel high tech (ordinateur portable, autoradio…). « Ils agissent dans un but de revente », soupçonne le commandant Jeannesson, qui dirige la compagnie de gendarmerie de Nogent. Ces malfrats « agissent le matin, en fin d'après-midi ou en deuxième partie de nuit et ils n'hésitent pas à intervenir en présence des occupants », durant leur sommeil. « Ils choisissent des petits villages, car il y a beaucoup de dépendances ouvertes. » La localisation géographique n'est pas non plus anodine. « La proximité de l'autoroute A5 leur permet de s'enfuir rapidement. » Pour le chef d'escadron, il peut s'agir aussi bien de « délinquance locale qu'itinérante »

Si des habitants ont pu perturber les plans de certains auteurs, la plupart du temps, personne n'a rien vu, rien entendu. « Des gens ne se posent pas de questions. » Un véhicule ou un individu inhabituel, une silhouette dans la nuit, un chien qui aboit… devraient pourtant les mettre en alerte. « Certains n'osent pas nous appeler car ils ont peur de nous déranger. Or nous sommes là pour ça. A partir du moment où on a un doute, il ne faut pas hésiter. » L'officier conseille aux victimes de « ne toucher à rien et ne pas rentrer dans la maison pour ne pas souiller la scène ».

 



Précaution

 



Et d'inciter la population à prendre des mesures de précaution. « Le petit outillage qui a disparu se trouvait à portée de main, dans des hangars ou des garages qui n'étaient pas verrouillés. Un ordinateur a aussi été pris dans un véhicule, ce n'était pas sa place. Il ne faut pas laisser les sacs à main, attachés-cases… dans les voitures. Il y a quelques jours, à Rilly-Sainte-Syre, un Kangoo a été volé dans un hangar. La clé était sur le contact et la carte grise se trouvait à l'intérieur. De même, il arrive encore que des conducteurs laissent le moteur tourner, sans passager, pour aller acheter du pain. Ces comportements ne doivent plus avoir lieu. Il faut vivre avec l'idée que l'on peut être victime d'un cambriolage. » Les clés, portables et autres sacs sur une commode, c'est également à proscrire. Le commandant Jeannesson suggère en outre « de verrouiller tous les accès, mettre une alarme ou renforcer les fermetures, prévenir les voisins en cas d'absence. » Les gendarmes ou la police municipale peuvent aussi jeter un œil sur une maison à la demande de son occupant dans le cadre de l'opération tranquilité vacances qui se déroule toute l'année. Autre recommandation : prendre des photos de ses meubles, et autres bijoux et mettre les clichés en sécurité. Sur les objets précieux, « on peut répandre un produit invisible à l'œil qui grâce à un révélateur permet de déterminer s'il est volé. » Et de préconiser de « surveiller les ventes d'objets dans les journaux, etc ».

Tel. gendarmerie : le 17.

Laurianne PERMAN