Vivre dans le Nogentais(Avant-lès-Marcilly et environs)

jean grosjean--poème

 

Voilà un poème de Jean Grosjean qui s’adapte parfaitement à nos temps confinés.

L’appui de fenêtre

Monté sur l’appui de fenêtre offrir


mon rire apache aux courants d’air qui passent


je me sentais saisi, presque enrôlé,


ivre de vent, dans la horde des nues


sans m’être décloué de ma masure


puisque mieux vaut guetter le ciel chez soi


que de traîner les pieds dans les faubourgs


ou grappiller la myrtille en montagne.

(Extrait de La rumeur des cortèges – Jean Grosjean – 2005

Voilà un poème de Jean Grosjean qui s’adapte parfaitement à nos temps confinés.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////